À propos

Crème glacée au thé Earl GreyD’où vient Lacrem ?

Lacrem est l’acronyme de Lacombe et Rémillard, les noms de famille respectifs des deux fondateurs de l’entreprise. La sonorité qui rappelle la crème glacée coïncide avec la riche texture des glaces Lacrem. Le pourquoi du comment. Lacrem découle de la nécessité d’avoir une « crème glacée » végétalienne produite au Québec avec des ingrédients de qualité offerte dans des saveurs délicieuses et uniques, qui ne se retrouvent pas ailleurs sur le marché.

Ils en sont venus à créer ce produit suite aux changements alimentaires de Véronik Lacombe. Puisqu’elle faisait déjà sa crème glacée maison, elle trouvait un peu ridicule de devoir en acheter plutôt que de la faire elle-même comme à l’habitude. Après avoir fait quelques recherches et plusieurs tests, elle est arrivée à développer une glace tout aussi délicieuse que ce qui se trouve dans les crèmes glacées traditionnelles tout en ayant éliminé tout produit d’origine animale. Avec Éric Rémillard, son conjoint, ils ont vu qu’il y avait une demande et que le potentiel sur le marché québécois et canadien était grand. Lacrem était donc née !

Lacrem, vous offre une glace crémeuse et onctueuse faite à base de laits végétaux qui ne contient pas de produits laitiers, de protéines bovines, d’œufs, d’additifs, d’arôme artificiel. Nous utilisons des produits locaux dans la mesure du possible et si disponible, biologiques. La qualité et le goût de notre produit sont notre priorité !

En plus de toutes les saveurs disponibles, dont certaines sont des éditions limitées, il est possible d’avoir votre saveur sur mesure. Elle est normalement faite à base de soya, mais il est possible de l’avoir à base de lait de riz ou de lait d’avoine. Un supplément et une quantité minimum sont exigés. Lacrem offre son produit aux particuliers via différents points de vente et aux restaurateurs. Pour chaque restaurant, une saveur unique et exclusive est créée.

Publicités

20 commentaires sur « À propos »

  1. J’ai goûté à votre crème glacée à l’érable à la crèmerie de Saint-Jérôme. Cela faisait des années que je n’en mangeais pas à cause d’une forte intolérance au lactose. Quel bonheur et quel délice. J’aimerais bien en avoir à la maison. À quand la vente dans une épicerie de Saint-Jérôme? Une cliente reconnaissante qui apprécie votre travail. Merci beaucoup. Guylaine

    Aimé par 1 personne

  2. Comment pouvez-vous appeler votre produit crème glacée s’il ne contient aucun produit laitier? Le beurre s’appelle beurre, parce qu’il est fait avec de la crème qui vient du lait de vache habituellement. Si du Cheez Wheez ne peut s’appeler fromage mais plutôt préparation de fromage fondu, il n’y aucune raison que votre produit s’appelle crème si elle n’en contient pas. Un substitut de crème a sa raison d’être pour des personnes qui sont intolérantes au lactose, j’en conviens mais qu’on ne se serve pas d’un nom existant pour tromper un consommateur! Sylvain

    J'aime

  3. Bonjour, je viens de goûter à votre produit au chocolat.
    Je suis vraiment impressionné : bon goût de chocolat mais surtout texture onctueuse incroyable.
    Par contre, je trouve le produit très sucré. Cela se confirme aussi dans les valeurs nutritives où l’on constate qu’il est presque 2 fois plus sucré que la Coaticook par exemple (ce qui gonfle les calories par le fait même).
    Aussi, le goût de sirop sucré (canne ou agave?) domine un peu trop à mon goût.
    Serait-il possible de couper le sucre de presque la moitié sans affecter les autres caractéristiques du produit?
    Mais, vraiment, très bon travail! 👍

    J'aime

    1. Bonjour Jean-Sébastien, merci pour les bons mots. Concernant le sucre, pour l’instant aucune modification de la recette n’est prévue. Il est important de comprendre qu’on ne peut comparer une glace végane à un produit laitier car il ne s’agit pas du tout des mêmes ingrédients bien que la texture et le goût s’en approche beaucoup.

      J'aime

  4. Bonjour, il serait vraiment génial que vous envisagiez de développer un produit « sans sucre ». Vous seriez les premiers Vegan à ma connaissance à le faire ! C’est-à-dire faire des essais sans sucre de canne, ni sirop d’agave, mais simplement avec du stévia liquide par exemple (et non pas avec des édulcorants artificiels dangereux évidemment). La compagnie NOW, en fait du bon (sans arrière goût). Ce serait sans doute un bon défit de retrouver une texture satisfaisante et le juste goût sucré ou presque. Le sucre (glucose, fructose) est enfin de plus en plus remis en question chez les professionnels et les consommateurs qui optent pour une alimentation santé. N’est-ce pas là l’un des objectifs principaux de l’alimentation Vegan ?
    Merci pour vos délicieux produits,
    Marie-Claude

    J'aime

    1. Bonjour Marie-Claude,
      Merci de votre intérêt envers nos produits. Pour l’instant, nous n’envisageons pas de faire une gamme sans sucre. Ce type de tests est très long et coûteux à faire et nous n’avons pas les ressources pour s’embarquer là-dedans. Nous travaillons avec des sucres biologiques et non-raffinés et nous désirons garder cette direction pour le moment.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s